Accueil > Informations sectorielles > Relance de la caféiculture : 8 milliards de FCFA pour le café à haut (...)

Relance de la caféiculture : 8 milliards de FCFA pour le café à haut rendement

vendredi 6 juin 2014 , par Ministère du Commerce

Le Conseil du Café-Cacao a procédé, le mardi 3 juin à Yakassé-Mé, dans le Département d’Adzopé, à la distribution des premiers plants de café à haut rendement, 3,5 tonnes à l’hectare. Cette cérémonie marque le début de l’opération de relance caféière du Conseil Café-Cacao.

Le coordonnateur du programme, Kouassi Jérémie, a rappelé les années sombres de la production ivoirienne de café. De 350.000 tonnes entre 1980 et 1990, elle a chuté à 100.000 tonnes depuis 2000. Conséquence, il y a une baisse de revenus des producteurs et des recettes d’exportation pour le pays.

D’où la mise en place d’un nouveau programme dont le but est de produire 100.000 tonnes à 200.000 tonnes d’ici 2020. Pour souscrire à ce programme, a-t-il expliqué, il faudrait avoir une vieille plantation à réhabiliter ou une parcelle pour une nouvelle création.

Les plants, le matériel de travail, l’engrais sont gratuitement offerts par le programme aux nouveaux producteurs qui bénéficieront également de l’encadrement technique des experts.

Kouassi Jérémie a remercié le FIRCA, l’ANADER, le CNRA et les partenaires privés qui accompagnent le Conseil du Café-Cacao dans cette opération.

Robert Yapo Assamoi, Directeur de la durabilité de prospective et des projets a, au nom du Directeur Général du Conseil du Café-Cacao, Mme Massadjé Touré-Litsé, relevé que la relance caféière est une volonté de l’Etat afin de booster le développement du binôme café-cacao, les deux mamelles de l’économie nationale.

Pour ce programme, ajoute-t-il, ce sont plus de 8 milliards de FCFA qui ont été déboursés par l’Etat. Aussi, exhorte-t-il les producteurs à mettre en pratique les conseils de l’encadrement afin de bénéficier des retombées.

Le préfet de la région de la Mé, Sanogo Al-Hassana, préfet du Département d’Adzopé, s’est réjoui de la décision de l’Etat qui fait de la stabilité une réalité et qui permet désormais aux producteurs de bénéficier du fruit de leur labeur.

Il a remercié le Conseil du Café-Cacao qui conduit l’opération et félicité également la Société Coopérative Agricole Nouvelle Vision d’Adzopé (SCANVA) de Yakassé-Mé à qui est confiée la production des plants du café à haut rendement.

Il a demandé aux populations de la région de s’approprier le projet. Une visite de la pépinière de 40.000 plants réalisée par la SCANVA, ainsi que celle de plantations "recépées" et le planting des plants dans un champ ont constitué les autres volets de la cérémonie.