Accueil > Informations sectorielles > Infrastructures aéroportuaires / Modernisation de l’aéroport d’Abidjan : 21 (...)

Infrastructures aéroportuaires / Modernisation de l’aéroport d’Abidjan : 21 milliards FCFA investis dans la réhabilitation et l’extension de l’aérogare de fret

mardi 4 mars 2014 , par Ministère du Commerce

Démarrage des travaux d’aménagement et extension de l’aérogare de Fret de l’aéroport FHB Samedi 1er mars 2014. Abidjan. En présence du Premier ministre Daniel Kablan Duncan, le Ministère des Transports lance les travaux d’aménagement et d’extension de l’aérogare de Fret de l’aéroport Félix Houphouët BOIGNY de Port-Bouët.

Dans 17 mois, en juillet 2014, l’aéroport Félix Houphouët Boigny d’Abidjan disposera d’une aérogare de fret, flambant neuve. Le Premier ministre Daniel Kablan Duncan a donné le premier coup de pioche des travaux le samedi 1er Mars 2014. Des travaux qui couteront 21.325.162.070 FCFA hors taxes, financés principalement par la Banque Islamique de Développement (Bid) et l’Etat de Côte d’Ivoire. « L’aéroport Félix Houphouët Boigny est appelé à être une plateforme performante, un véritable hub en Afrique subsaharienne. Les infrastructures de qualité sont une condition pour assurer dans d’excellentes conditions le développement des relations d’affaires avec le monde entier », a expliqué le Premier ministre. Daniel Kablan Duncan s’est également réjoui de la dynamique dans laquelle s’inscrit l’activité aéroportuaire en Côte d’Ivoire. « En 2013 l’aéroport a enregistré 28.422 mouvements, 1.178.362 passagers et 17.869 tonnes de fret et de poste, une évolution de 16% des mouvements 22,5% des passagers et 6,7% du fret et de poste comparativement à 2012. Des chiffres qui illustrent l’opportunité des travaux de modernisation et d’extension de l’aérogare pour en faire une véritable plateforme de logistique performante », a-t-il avancé. Le ministre Gaoussou Touré qui s’est exprimé avant le Premier ministre a expliqué les perspectives attenantes au projet. « La mise en œuvre de ce projet offrira à terme aux usagers, un service de qualité qui traitera plus de 55.000 tonnes de Frest par an à l’horizon 2020 sur une superficie de 15.000 m² », a-t-il annoncé. Le ministre a pris prétexte de cette cérémonie pour évoquer le prochain lancement du projet l’aéro-cité autour de l’aéroport avec la réalisation par le secteur privé de 1000 milliards FCFA d’investissements en hôtels, commerces, infrastructures de transports… qui devrait générer 30 000 emplois directs. Il s’est également montré très confiant quant à « la certification de l’aéroport avant la fin de l’année ». Un processus qui devrait « pour des audits très attendus », conduire une équipe de l’Organisation internationale de l’aviation civile et de l’administration américaine au bord de la lagune ébrié le 17 mars prochain.
DC

Source : news.abidjan.net