Accueil > Réglementations > Guide sur les implications commerciales de l’intégration régionale pour les (...)

Guide sur les implications commerciales de l’intégration régionale pour les entrepreneurs ivoiriens

mardi 18 mars 2014 , par Ministère du Commerce

Est-il encore besoin de convaincre le secteur privé qu’il peut tirer d’importants bénéfices des potentialités économiques de la sous-région de l’Afrique de l’Ouest. Un marché régional de 210 millions de consommateurs, à l’intérieur duquel les personnes et les marchandises sont appelées à circuler librement entre les Etats, sans aucune discrimination (produits artisanaux et industriels), devrait suffire.

Pourtant les difficultés du commerce et de l’investissement en Afrique de l’Ouest ne favorisent pas le développement d’un marché régional. La prépondérance des échanges informels liés à la méconnaissance des textes et règlements qui régissent les activités des opérateurs économiques conduit à entraver la mise en œuvre du commerce régional dans l’espace CEDEAO et l’UEMOA.

Le secteur privé, comme moteur du développement économique dans les pays de l’espace sous régional doit être en premier lieu l’acteur de l’amélioration de l’environnement des entreprises, condition indispensable pour attirer de nouveaux investissements.

Ce guide a été conçu afin de permettre à certains opérateurs économiques de la Côte d’Ivoire de se familiariser avec les avantages liés au commerce régional. Sans être exhaustif, il a l’ambition d’informer de manière didactique sur le contenu des règlements, Lois et documents de référence existants dans l’espace CEDEAO et l’UEMOA et de donner une indication sur les démarches à effectuer en Côte d’Ivoire pour toute activité d’exportation/importation régionale.

Au quotidien, les opérateurs économiques doivent témoigner, s’impliquer davantage auprès des instances régionales et nationales appropriées et contribuer ainsi à la création de meilleures conditions de concurrence interne et de compétitivité externe. Les opérateurs économiques par leur action peuvent également contribuer à la création d’un espace économique ouvert et unifié, offrant de plus grandes opportunités d’affaires.

Source : pacir.ci