Accueil > Actualités > Dédouanement du poisson : une nouvelle stratégie pour baisser les (...)

Dédouanement du poisson : une nouvelle stratégie pour baisser les prix

jeudi 14 novembre 2013 , par Ministère du Commerce


Au titre des produits à grande consommation, le poisson reste la première source de protéine animale du consommateur ivoirien. Pourtant les prix de cette denrée connaissent des fluctuations et hausses considérables, liées aux procédures et au coût du dédouanement du poisson au port de pêche d’Abidjan.


C’est dans ce cadre que, du 16 au 18 septembre 2013 s’est tenu à l’hôtel Belcote de la riviera un séminaire qui avait pour thème : ‘’ Dédouanement du poisson : quelles stratégies pour optimiser la procédure ?’’
Il s’est agit pour les acteurs de la chaîne logistique du poisson de traiter la question de la procédure de dédouanement du poisson. Notamment sur les exigences de facilitation, de célérité des échanges et de sécurisation des recettes douanière, l’optimisation de cette procédure en tenant compte des enjeux fiscaux et sanitaires liés au secteur du poisson.


Au sortir de cette assise plusieurs recommandations ont été faite :
- Habiliter le bureau des douanes du port de pêche à consulter en ligne les résultats du contrôle documentaire fait par Webb fontaine uniquement en vue de la délivrance éventuelle de la D-48.
- Prendre des restrictions autorisant uniquement les envois conteneurisés d’origine Mauritanienne, Sénégalaise et Bissau-guinéenne pour la délivrance D-48.
- Contrôle systématique des fonds de cale des navires devra être fait à chaque opération de débarquement du poisson.
- Signature de protocole d’accord entre acteurs du secteur poisson et administration douanière.


Résultats attendus :
- Assainir le cadre réglementaire de la pêche, l’importation et la commercialisation du poisson.
- Déceler de fausse manœuvre de fraude et contrebande.
- Base taxable au niveau tarifaire, 200fcfa / kg net pour le faux thon et 250 fcfa /kg pour les godailles.