Accueil > Informations sectorielles > Débarcadère moderne de Locodjoro : Ce que le projet rapportera à la Côte (...)

Débarcadère moderne de Locodjoro : Ce que le projet rapportera à la Côte d’Ivoire

mercredi 5 mars 2014 , par Ministère du Commerce

Les travaux du débarcadère moderne de Locodjoro ont démarré. Prévu sur un espace de 2.500 m2, le projet coûtera 18 milllons de Dirham, (soit 1.170.000.000 FCFA). Dont 12 millions de Dirham (700 millions de FCFA) par la Fondation du Roi marocain Mohamed VI et 6 millions (317 millions de FCFA) par le Département de la pêche maritime.

Les travaux de cette infrastructure ultra-moderne ont été lancés vendredi dernier, par le Roi Mohamed VI, en présence du Premier ministre, Daniel Kablan Duncan et de plusieurs membres du Gouvernement. Ce village de pêche de Locodjoro qui sortira des milliers de femmes de la pauvreté, comportera des commodités de standards internationaux.

A savoir, des halls de poissons, des espaces froids, de fumage, des magasins de stockage de poisson fumé et un espace de maintenance. Le site sera également doté d’une garderie pour enfants et des salles de formation pour des renforcements de capacités des acteurs de la pêche.

Autant d’infrastructures qui permettront au site, à terme, de disposer d’une capacité d’accueil de 700 mareyeuses et fumeuses, 400 pirogues, la création de 2.000 emplois et une production annuelle de 7.000 tonnes de poissons. Très heureux de la concrétisation de ce projet, le ministre des Ressources Animales et Halieutiques, Kobenan Kouassi Adjoumani a précisé qu’il induira une amélioration des conditions de vie et de travail des bénéficiaires. Mais aussi et surtout, une amélioration des conditions sanitaires, hygiéniques et une augmentation des revenus. Car, au-delà de Locodjoro, c’est toute la Côte d’Ivoire qui en profitera.

Le Gouvernement ivoirien, a-t-il rassuré, s’engage à veiller à ce que le projet se réalise dans les meilleures conditions et dans les meilleurs délais.